Pour une loi de Liberté // Déclaration // 31 mai 2017
Partager

J’ai été sollicité par l’Association pour le Droit à Mourrir dans la Dignité.J’ai répondu ce qui suit.

« Monsieur,

Savez-vous que 90% des Français se déclarent favorables à l’euthanasie ? Et que l’ADMD compte 68 000 membres actifs ? Et que dans votre département, la Loire, nous sommes 798 à demander la légalisation de l’aide active à mourir (euthanasie active ou suicide assisté) ?
Nous, citoyens, demandons une réponse digne et respectueuse de la volonté des personnes en fin de vie.
Moi, électeur de votre circonscription, demande à ce que vous répondiez en 1 clic à ces deux questions :
L’euthanasie active (administration d’un produit létal par un tiers) :

Je suis « pour ».

Le suicide assisté (auto-administration d’un produit létal):

Je suis « pour » sous condition de rencontres préalables de psychologues, mais je suppose que c’est ce que vous voulez proposer.

Monsieur le Député, il est temps de choisir les conditions de notre propre fin de vie. J’ai besoin de connaître votre position et de la faire connaitre aux électeurs. Je compte sur votre réponse sur un sujet connu de tous et sur lequel un futur législateur se doit d’avoir une position claire.
Bien à vous,